Après une journée de boulot, rien de tel qu’un moment détente dans son jacuzzi gonflable. Mais s’il y a bien une chose qui gâche ce plaisir, c’est une eau pas très clean ou des insectes qui flottent à sa surface. Pour la garder propre et saine longtemps, il y a des choses à faire et à ne pas faire. On fait le point pour vous, sans partir dans un blabla trop technique. Promis !

VIDER L’EAU ET RE-REMPLIR À CHAQUE FOIS, ON OUBLIE !

En été, l’eau d’une piscine non filtrée doit être vidée tous les 2 ou 3 jours et ça n’a que des inconvénients ! Vous perdez du temps en nettoyage et en remplissage. C’est vraiment mauvais pour la planète. Et on ne vous raconte pas la facture d’eau que vous allez recevoir !

Votre terrain n’est peut-être d’ailleurs pas en mesure d’évacuer autant d’eaux usées en si peu de temps. C’est donc prendre le risque d’inonder votre jardin, mais aussi celui de votre voisin et de l’avoir sur le dos (à juste titre cette fois).

Alors que si vous filtrez et traitez l’eau de votre spa gonflable, il vous faudra seulement le vider d'un quart de son volume chaque semaine et de la totalité de son eau une fois par mois.

TROUVER LE SYSTÈME DE FILTRATION ADAPTÉ, ON DIT OUI !

Les déchets organiques tels que les insectes, les cheveux, les peaux mortes, les résidus de crèmes solaires ou de maquillage peuvent vite polluer l’eau de votre spa. Sa qualité dépend donc de son système de filtration.

Un type de filtre est généralement fourni à l’achat d’un jacuzzi gonflable. Les nôtres, par exemple, sont vendus avec un filtre à cartouche, mais vous pouvez tout à fait en changer si vous souhaitez un système plus adapté à votre utilisation.

LE SKIMMER

Un skimmer est souvent inclus dans la construction d’une piscine “en dur”. Dans le cas d’un spa gonflable, on utilise davantage sa version nomade, un skimmer indépendant qui flotte à la surface.

Son principe est simple : l'eau est absorbée par une bouche d'aspiration et passe dans un filtre recouvert de mailles qui retiennent les saletés. Elle ressort propre, débarrassée des plus grosses impuretés.

Il est recommandé de le nettoyer très souvent pour éviter qu'il ne se bouche. Un skimmer flottant est donc plutôt adapté à une utilisation peu fréquente du spa. Pour une filtration plus fine, mieux vaut se porter sur un système plus performant.

LE FILTRE À CARTOUCHE (OU CARTOUCHE DE FILTRATION)

Il s’agit d’une membrane de fibres plissée qui retient toutes les impuretés. Il est particulièrement adapté aux petites piscines.

Compact, le filtre à cartouche est très efficace et se nettoie facilement. Dans l’idéal, chaque semaine. Quand ça ne suffit plus (comprendre : quand l’eau n’est plus jamais propre), c’est qu’il est temps de le changer ! En moyenne, c’est tous les 6 mois. On en trouve très facilement et à un prix très raisonnable. Nous en commercialisons d’ailleurs sur notre site.

LES FILTRES À SABLE ET À DIATOMÉE

Il y a aussi des jacuzzis qui, comme les piscines, utilisent un filtre à sable. Mais ce système est surtout utilisé pour les spas fixes.

Même topo ou presque pour les filtres à diatomée. C’est le système le plus écologique et le plus efficace, mais aussi et surtout le plus coûteux. Il n’est donc pas vraiment adapté à un spa gonflable.

Si vous avez toujours des questions à ce sujet, contactez notre service clientèle pour une acheter un filtre adapté au volume d'eau et à votre fréquence d'utilisation de votre spa gonflable.

FILTRER H24 OU EN ALTERNANCE ? A VOUS DE VOIR !

La fréquence d’utilisation de votre spa va déterminer la fréquence de filtration dont vous avez besoin.

. Si vous y allez très régulièrement, mieux vaut opter pour une filtration continue, c’est-à-dire un système qui ne filtre que 1 m3 par heure, mais sans interruption.

. Si vous y allez de temps en temps mais pas trop non plus, une filtration en alternance, qui traite 4 à 8 m3 par heure, fera parfaitement l’affaire.

. Si votre spa est à l'intérieur, filtrez votre eau pendant au moins 5 heures par jour.

. S’il est à l'extérieur, rajoutez 2 ou 3 bonnes heures.


Un accessoire vraiment pas accessoire

Placer un tapis de sol extérieur devant votre spa peut être une très bonne idée. Au-delà de son aspect décoratif, vous éviterez que de vilaines poussières sous vos pieds se glissent avec vous dans le jacuzzi. Et comme ils sont en polypropylène, ils ne craignent pas l’humidité ! Découvrez vite notre jolie sélection.


DÉSINFECTER UNE EAU SALE, ON OUBLIE !

Ne pas filtrer l’eau de sa piscine finit par la troubler et la colorer. Et utiliser un désinfectant n’y changerait rien. Il se pourrait même que ce soit pire ! Saturée de produits chimiques, l’eau de votre spa pourrait sentir mauvais. Elle pourrait même irriter la peau de ceux qui s’y baignent. Et on ne vous parle même pas de toutes les vilaines bactéries qui s’y développeraient. On en a des sueurs froides rien que d'en parler !



ENTRETENIR UNE EAU PROPRE, ON DIT OUI !

Filtrer l’eau d’un jacuzzi ne suffit malheureusement pas ! Même si elle est propre en apparence, il faut continuellement la purifier pour éviter le développement de champignons, d’algues ou de bactéries.

L'oxygène actif s’attaque aux organismes dont ils se nourrissent . C’est un oxydant naturel puissant, sans odeur ni goût, qui ne se décompose pas en sous-produit irritant et agressif pour les yeux et la peau.

Non corrosif, il n'abîme pas votre spa gonflable. Mais il est très sensible aux variations du pH (qu'il faut donc surveiller avec attention) et son pouvoir d'action est très limité dans le temps. On l’associe donc généralement à un complément chimique (chlore, brome, PHMB, UV) ou à de l’ozone (notre chouchou) qui traite de manière naturelle en écartant tout risque d'allergie.



LAISSER LES ALGUES ENVAHIR LE SPA, ON ÉVITE !

Les remous favorisent l'oxygénation de votre eau, qui est propice aux algues. Mais ce ne sont pas les seuls responsables ! Une filtration trop puissante peut aussi favoriser leur développement... Tout comme un filtre insuffisamment utilisé ! Pas simple, on en a bien conscience.

Pour que l’eau de votre spa reste nickel chrome, il faut une température stable, un emplacement pas trop exposé au soleil, une bonne filtration, un bon brassage, une bonne aération, mais aussi un PH adéquat (entre 7 et 7,6). Contrôlez-le vous-même très facilement avec des bandes de test comme celles-ci.


Une couverture pour limiter les variations de température

Notre spa TEKAPO est équipé d’une couverture de protection isotherme qui garde votre eau chaude et vous permet d’économiser de l'énergie. C’est aussi un bon moyen pour éviter à votre spa, de se salir inutilement quand vous ne l'utilisez pas.


PROFITER D’UNE EAU LIMPIDE, ON DIT OUI, OUI ET OUI !

Après tous ces efforts pour avoir une eau impeccable, vous méritez bien de vous détendre un peu ! Pour maximiser votre moment de détente dans votre spa, équipez-le de notre petite invention : un appui-tête qui fait aussi porte gobelet. Vous pouvez l’utiliser pour vous reposer ou prendre l'apéro dans votre jacuzzi gonflable. C’est vous qui voyez !

Pour créer l’ambiance qui va avec, installez à proximité de votre spa gonflable, un banc ou un cube lumineux, toujours très pratique pour y poser les serviettes. Garantie anti gla-gla en sortant du spa !

Maintenant que vous êtes calés sur l’entretien de votre spa, si on se penchait sur l’indispensable à mettre tout autour : le brise vue qui vous protège des regards indiscrets. On en parle juste ici !

Les spas gonflables et accessoires pour spas Oviala